Archives par étiquette : droit d’auteur

Michel Houellebecq : le droit d’auteur unilatéral

Loin de moi l’envie de tomber dans les commentaires de faits d’actualité surtout quand ils ont l’air si éloignés de ce qui m’intéresse ou me préoccupe normalement. Mais là je me devais de relever ce que le bon vent nous a mis devant la porte.

Depuis longtemps maintenant je m’intéresse à la culture et particulièrement à l’art comme un tout : de la musique au cinéma, en passant par la lecture, l’écriture ou les expositions de tableaux, sculptures, collages, … C’est pour défendre cette culture et lui permettre d’atteindre le niveau auquel elle est destinée que beaucoup se battent contre les majors et les lois qu’ils font passer en force dans les pays du monde entier: pour que la culture soit le reflet de la population qui va l’apprécier et l’interpréter et non plus le reflet des intérêts financiers d’une poignée de décideurs ayant droit de vie ou de chômage sur les artistes qui se précipitent par centaines à leurs portes…

Et bien un auteur s’est très considérablement rapproché de son public avec son dernier ouvrage j’ai nommé Michel Houellebecq et son livre (que je n’ai pas lu) : La carte et le territoire. Non ce n’est pas une initiative à encourager puisque le monsieur s’est tout simplement permis, comme l’a révélé Vincent Glad sur Slate, de recopier, à peine modifiés, des passages entiers de description depuis Wikipedia. Continuer la lecture

Hadopi 2 – On prend les mêmes et on recommence !

Je suis loin d’être qualifié pour juger les lois promulguées par des gens qui ont fait des études longues et en rapport avec ce métier qu’ils exercent au quotidien. Cependant je fais partie des quelques citoyens français qui s’intéressent à ce qui se passe dans leur pays et surtout à suivre de très près l’affaire Hadopi.

J’étais donc content et méfiant lorsque le conseil constitutionnel a rendu son verdict concernant cette loi liberticide et d’un autre temps (en 1984, elle aurait été parfaite).

Mais la méfiance a bien vite repris le dessus sur la joie ressentie précédemment. Signe fort lancé par le gouvernement, ce n’est désormais pas le ministre de la culture (il a eu chaud) qui s’en chargera, mais la ministre de la justice.

Qu’on se le dise : il ne s’agit plus de culture, mais de répression !

Lors de son premier examen, qui ne sera visiblement pas le dernier, par le conseil constitutionnel, la loi avait été censurée sur plusieurs points.

Internet est un droit fondamental

N’en déplaise à certains, Internet, en 2009 est un des deux médias les plus utilisés avec la télévision. En France on compte 30 millions d’utilisateurs, soit la moitié de la population !

A ce titre, et comme pour toute liberté fondamentale, il est inconcevable d’en être privé à la va-vite comme c’était le cas pour Hadopi 1.

Et bien rassurez vous, la coupure est toujours au centre de Hadopi 2 – le retour ! Cette fois-ci elle devra être prononcée par une ordonnance pénale.

Le rythme à tenir sera de 50,000 suspensions par an (contre 10,000 par jours pour Hadopi 1). Ce qui fait tout de même 137 coupures par jour si les magistrats travaillent 365 jours par an et, d’après les calculs de PCInpact, cela représente 200 coupures par jour…

Continuer la lecture

Denis Olivennes bientôt coupé d’Internet ?

MAJ : Denis Olivennes a quitté la FNAC le 25 mai 2009. Mais je laisse l’article tel quel pour 2 raisons : d’abord les faits reprochés datent peut-être (surement) d’avant le 25 mai. Et surtout, parce que ce n’est surement pas lui qui met le site à jour de toutes façons ^^

Ce nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant Denis Olivennes est le PDG de la FNAC, grand magasin que l’on ne présente plus ! Accessoirement il est aussi à l’origine, avec d’autres, de la loi que j’adore : Hadopi.

fnac

Et dans la série faîtes ce que je dis, pas ce que je fais il semblerait que la FNAC soit très au point…

J’ai découvert aujourd’hui, via Twitter, un article d’un bloggueur photographe daté du 28 mai dernier, dans lequel il explique avoir retrouvé des photos, prises par lui, sur le site de la FNAC sans qu’aucune demande dans ce sens n’ait été faite.

Petit détail amusant : les photos servent à illustrer l’effet d’un filtre polarisant… qui n’est pas celui utilisé par l’auteur !

[Source]