Archives par étiquette : contrôler

Pourquoi Internet ne doit et ne peut être régulé ?

En ce moment la mode est de vouloir réguler internet, le civiliser voir le nationaliser… On va admettre 5 minutes que ce soit une bonne idée (*sic*) et regarder en quoi ce n’est pas possible !

Qui dit réguler, civiliser ou contrôler (n’ayons pas peur des mots) dit autorité. Formidable, considérons le nombre de retours à une requête toute bête sur google : « site:*.fr country=france » – Cette requête va retourner les contenus référencés par Google sur les sites dont l’extension est « .fr » et qui sont hébergés en France donc les sites franco-français.

On va jouer un peu plus loin :

site:*.fr    country=france : 11.500.000 pages
site:*.com country=france : 33.700.000 pages
site:*.org  country=france : 5.970.000 pages
site:*.net  country=france : 7.940.000 pages

Ce qui nous fait un total de 59.110.000 pages (oui on va assumer qu’elles sont toutes différentes pour la simple et bonne raison qu’un grand nombre de pages ne sont pas indéxées, que d’autres sont en Français et hébergées à l’étranger, … Bref il y a probablement bien plus que cela alors autant arrondir !

Pour rappel la France compte environ 65.000.000 habitants (source insee).

Chaque page web est différente, elle peut contenir du texte fixe, une simple image ou une myriade de plusieurs éléments et changer à chaque seconde (Digg Big Spy par exemple)… Ce qui veut dire que pour surveiller chaque page web il faudrait presque une personne dédiée… Je vous laisse faire le calcul de la part de la population qui devrait pendre part à ce combat contre les vilains pédonazis communistes…

Alors mes chers amis politiques, avant de vouloir réguler Internet donnez vous en les moyens et permettez à tous l’accès au net. Après on fera la répartition de qui surveille quelle page (retraités et nouveaux nés inclus !) en espérant que ces vilains pédonazis arrêtent de créer parce que sinon il y aura bientôt plus de pages que de Français (en vrai c’est déjà le cas) et il va falloir arrêter de reconduire les gens à la frontière pour qu’ils puissent nous aider à civiliser le Net !