Archives mensuelles : août 2010

Le Parti Pirate Français a un nouveau porte parole

Il y a quelques mois de cela j’avais adhéré au Parti Pirate, un parti politique dont je partage les idées et qui me parait nécessaire pour porter au niveau de la politique le message que nous défendons tous. Je l’avais quitté quelques semaines après, sans jamais envoyer la lettre de démission requise à cet effet pour des raisons que l’on va qualifier de personnelles (pas la peine de revenir dessus en gros).

Puis les choses ont évolué et le besoin d’être représenté en politique se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que le temps passe et les lois avec. J’ai donc déchiré ladite lettre de démission et suis retourné côtoyer cette communauté fort agréable. A leur contact je me suis rendu compte qu’il leur (nous du coup) manquait quelque chose : quelqu’un qui puisse porter la parole du parti dans les médias.

Un porte parole ?

Aussi je me suis proposé pour remplir ce rôle et ma candidature a été votée puis acceptée. Je suis donc, depuis quelques heures le nouveau porte parole du Parti Pirate.

Le but de ce billet n’est pas de raconter ma vie ou celle du parti mais plus de vous rassurer sur un point : la ligne éditoriale de ce blog ne changera pas d’un iota. Si je vais être obligé de mettre un peu d’eau dans mon sucre (ouais admettons) pour me conformer à la ligne du parti (qui est souvent moins extrême que ma ligne personnelle) dans l’exercice de mes nouvelles fonctions, ce blog reste mon blog personnel (c’est marqué partout !) et il dépeint mes idées en tant que personne et non en tant que porte parole.

Vous pourrez par contre me lire dès samedi 4 et tous les samedi à compter de celui-ci (sauf fermeture exceptionnelle, mais ça ne devrait pas arriver) pour une chronique sur le blog du parti. J’espère aussi pouvoir porter la voix du parti pour qu’elle atteigne les médias et que donc, par conséquent, vous me lirez bientôt aussi dans l’exercice de mes fonctions dans la presse spécialisée et générale. Continuer la lecture

CensorCheap est enfin en ligne et fonctionnel !

Je vous présentai, quelques jours après la décision de la justice française de bloquer son premier site depuis l’hexagone, un projet de base de données collaborative de la censure sur Internet… Le projet est en ligne sous un joli petit nom : censorcheap !

Je ne vais pas vous refaire le pitch de comment ça marche, des limitations techniques qui existent encore (pas de détection des DNS menteurs pour le moment) et vais me contenter d’un petit article parce que, franchement, depuis une semaine que je code h24 j’en peux plus !

Aux dernières nouvelles je cherchais un serveur dans un pays considérant l’accès à internet comme un droit fondamental (Islande, Finlande ou Estonie donc) et j’ai discuté avec quelques membres du parti pirate Finlandais puis Suédois (le premier PP) qui m’ont conseillé de m’établir en France pour, qu’en cas de complications, je n’ai à faire qu’au droit français… Conseil que j’ai suivi en prenant un serveur cloud chez Gandi dont je suis pour le moment très satisfait et qui peut être modulé au besoin en fonction de l’activité générée.

Dans le cas où ça se gâterai j’ai aussi récupéré des contacts chez des hébergeurs connus pour ne pas céder à la pression de grands groupes voulant faire fermer tel ou tel site (genre l’hébergeur de TPB ^^).

Reste maintenant à mettre en place un certain nombre de fonctionnalités qui rendront le truc agréable à utiliser, plus sûr et surtout invulnérable à la censure…

Et surtout : il reste à le remplir ! Et pour cela je compte sur vous pour installer l’addon, en parler autour de vous et aider ce projet à atteindre ses objectifs : dresser une carte temps réel de la censure à travers le monde !

(en passant : pour passer l’extension firefox en mode public « recommandé » il faut que ladite extension a recueilli assez de feedbacks sur sa page, aussi n’hésitez pas à commenter sur la page de l’addon)

[CensorCheap] Etat des travaux et bonnes nouvelles

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ce fut une longue semaine… Très longue ! Je ne dors d’habitude pas beaucoup, mais là j’ai battu tous les records en la matière et j’ai mis les bouchées doubles pour essayer de vous livrer en temps et en heure un des plus beaux projets sur lesquels j’ai pu travailler jusqu’alors : CensorCheap.

Comme toujours (ou presque) en informatique, je ne suis pas à l’heure (la livraison était prévue pour hier) mais le site est presque prêt : tout fonctionne côté frontoffice et il me reste une partie du backoffice, qui peut donc attendre, et du contenu à rédiger. L’extension pour sa part est finie et prête à être empaquetée et uploadée.

Je suis à présent à la recherche d’un serveur dédié pour héberger le projet avec une contrainte assez exotique : je veux que le projet soit hébergé dans un pays où l’accès à Internet est considéré comme un droit fondamental (Islande ou Finlande donc).

J’espère avoir trouvé le serveur assez vite et pouvoir tout mettre en ligne dans la foulée. D’ici quelques jours (48h maximum je pense) CensorCheap va passer du statut de projet à celui d’outil. Il faudra alors réfléchir à de nouvelles problématiques telles que comment supporter la charge, comment éviter la censure de l’outil en lui même, … Et surement énormément de choses que je n’ai pas encore prévu mais que j’ai hâte d’avoir à résoudre. Continuer la lecture

Twifakes est un fake :P

Après twifficiency en début de semaine qui vous sortait un obscur pourcentage en fonction de si vous êtes un bon twittos ou pas, c’est twifakes qui m’intéresse moi en cette fin de semaine… A base de tout petit retro engineering.

Je trouvais que le machin calcule assez vite le nombre de faux followers (oui c’est le but du machin) alors je me suis demandé comment cela pouvait bien marcher… Conclusion très rapide : c’est impossible à faire (comme le logiciel de sécurisation Hadopi en fait) : il y a trop de paramètres à prendre en compte.

Alors comment il s’y prend ?

Très simple finalement : prenez votre nombre de followers, divisez le par 12 et gardez la partie entière du résultat. Pour moi par exemple :

542/12 = 45.16667 -> 45 faux followers !

Si encore le mec avait de la pub sur son site je comprendrai, mais là à part spammer twitter ça ne sert strictement à rien…

MAJ : je viens de tomber sur les sources de twifakes et j’avais bien raison sur la méthode de calcul : regardez à la ligne 39 du fichier twifakes.rb

Nettoyer le paysage politique et instaurer la censure – le guide pratique

Il y a déjà de cela un certain temps je vous proposais un guide pratique vous expliquant comment monter une board warez. Aujourd’hui j’ai décidé de remettre le couvert mais vu que vous avez gagné en assurance je vous propose un autre sujet, plus ambitieux : contrôler l’opinion publique !

Comme le précédent guide celui ci est le fruit d’une réflexion personnelle et toute ressemblance avec des personnalités, partis politiques ou pays existants serait fortuite et bien malheureuse…

Être à la tête du pays dont vous voulez contrôler l’opinion

Ah bien oui, c’est tout de suite plus compliqué que mon premier tutorial, mais les enjeux ne sont pas les mêmes non plus. Pour arriver à faire ce que je vais essayer de vous enseigner ici il faut déjà que vous contrôliez certains aspects du pays à asservir mais je vais vous expliquer comment allez plus loin.

Vous aurez donc plus de facilités si vous avez des amis bien placés, de préférence riches, et qui partagent votre soif de pouvoir et de contrôle. Avoir occupé vous même des fonctions de choix peut aider aussi, que le public connaisse déjà votre nom…

Bref passons cette étape qui, si elle est la plus difficile, n’est pas la plus intéressante. Débrouillez vous pour vous faire élire, ça ne fera que renforcer votre crédit auprès de la population à asservir (le peuple est con, c’est bien connu). Continuer la lecture