Archives par étiquette : seedfuck

Le point sur Hadopi

Les choses se mettent en place peu à peu autour de l’Hadopi et j’ai jugé le moment opportun pour faire un petit retour sur où en est la machine de guerre que l’on sait tous vouée à l’échec mais que le gouvernement s’entête à nous mettre en place au plus vite, au risque de brûler les étapes et d’aller, encore un peu plus vite, dans le mur…

Le logo

Comment parler de l’Hadopi sans évoquer le logo et les diverses péripéties que celui-ci a entrainé ? Le premier logo a été créé il y a quelques mois et les pro-Hadopi étaient alors très fiers de nous présenter le fruit d’un travail acharné chiffré, selon les sources, entre 15.000 et 30.000€, ce qui est relativement beaucoup pour un logo mais reste raisonnable comparé au scandale du logo du pôle emploi par exemple (payé 500.000€).

Là où cela se corse c’est que le logo en question utilisait une police dont l’usage est strictement réservé à France Télécom et rendait, par conséquent, son utilisation impossible sous peine d’être poursuivi pour piratage (ironie quand tu nous tiens !).

L'ancien logo Hadopi

L'ancien logo Hadopi

Il a donc fallu bricoler un nouveau logo et repartir sur de bonnes bases. C’est chose faite depuis hier et le nouveau logo est on ne peut plus simple. A ma connaissance, aucune information n’a filtré quand au prix de l’objet. Espérons juste que nos impôts ne servent pas à payer une nouvelle version du logo là où la logique devrait dicter que l’agence qui a pondu le premier logo livre une version propre gratuitement en réparation de la faute commise pour le premier…

Le nouveau logo Hadopi

Le nouveau logo Hadopi

Ce changement de logo, s’il intervient pour repartir sur de bonnes bases est néanmoins dommageable : le nouveau logo n’ayant aucun rapport avec l’ancien, c’est une totale perte d’identité qui s’opère et si madame Michu était tombée sur la première version de celui-ci elle risque d’avoir du mal à reconnaitre le nouveau lorsqu’il sera imprimé sur un courrier la sommant d’arrêter de tuer les artistes en téléchargeant du Claude François (qui va avoir du mal à remourir mais passons).

Continuer la lecture