Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

Des propos dérangeants sur Twitter ? La faute à l’Internet !

Posted on | décembre 29, 2012 | 6 Comments

Ce fut court, ce fut bref, mais face au déferlement, sur twitter, des hashtags de mauvais gout tour à tour racistes ou homophobes notre gouvernement s’en remet aux bonnes vieilles solutions du précédent : le bouc émissaire Internet.

 

Scéance de rattrapage…

Parce que vous n’étiez probablement pas autant à vous occuper de la France que de vos carrières je me permet de redire ce que moi comme beaucoup avons défendu des années durant, couillons de citoyens que nous sommes, intéressés avant tout par la solution et non par qui la metra en place… Mes chers politiciens (de gauche maintenant, il parait), sachez qu’Internet n’a pas d’identité, pas plus qu’il n’a de conscience, pas plus qu’il n’est mauvais, con ou personifiable. Internet finalement est un outil qui ne prend de sens que lorsque ses utilisateurs s’en saisissent. Il est le reflet de ce que chacun de nous en fait, pas le contraire.

Lorsqu’un con écrit une connerie sur une feuille ce n’est ni la faute du papier ni celle de la plume si le con est con. Si par malheur le con a la bonne idée de photocopier ce papier et l’envoyer par la poste aux 25000 premières adresses des pages jaunes… C’est la faute de qui du coup ? Toujours du con non ?

Alors à quoi bon envisager de contrôler l’incontrôlable ? Pourquoi essayer, avec probablement de bonnes intentions quoi qu’elles fussent tout de même un peu ridicules, de nuir à un des vecteurs principaux de l’économie en cette période de crise, un des seuls moyens d’expression qui donne à tout un chacun la même chance face à l’autre de faire valoir ses idées, un outil de découverte et d’enrichissement culturel personnel et sociétal majeur ?

Parce que c’est la solution la plus simple, celle que l’on peut brandir sur TF1 en prétendant y avoir réfléchi des heures avec les principaux intéressés pour arriver à un paquet surprise DPI : censure et surveillance. Parce que trouver une vraie solution, fut-elle évidente dans ce cas, serait couteux et instruirait les malheureux qui se rendraient compte de la faiblesse du système actuel et du rôle qu’ils pourraient y jouer s’ils passaient moins de temps à s’en remettre à vous, nos chères élites salvatrices ?

La vraie solution passe par une vraie compréhension du problème

S’il y a une recrudescence des propos de ce type sur twitter c’est bien sûr un peu parce que cela semble plus facile… Mais peut-être un peu aussi parce que l’homophobie ou le racisme, et plus largement la confrontation à la différence quelle qu’elle soit, est en recrudescence elle même. Que de plus en plus de gens sont séduits par ces idées ou de moins en moins gênés à les exprimer, publiquement ou non.

Dans les deux cas ce ne sont pas non plus de vrais problèmes au sens le plus libre du terme : jusqu’à preuve du contraire il est autorisé de penser même les plus absurdes conneries et pire encore, de les dire… et c’est même plutôt deux bonnes choses les libertés de pensée et d’expression non ? C’est très triste par contre…

Du coup les interwebz donnent une tribune aux cons aussi. Mais l’avantage de la liberté d’expression est aussi de dévoiler plus vite encore la pensée de certains. Je sais pas vous, mais moi je commence même à trouver cela carrément génial !

Alors quel est le vrai problème ? Mais il est des plus simples : ces haines sont des symptomes elles aussi, des symptomes de choses mais surtout de gens qui vont mal. Comme vous avez trouvé l’Internet comme bouc émissaire, certains ont trouvé les gens différents, les différences, pour passer leurs soucis… C’est même d’une simplicité si enfantine que cela pourrait paraitre intelligent (bon en fait ça l’est pas) !

le chômage ? trop d’immigrés !

trop d’immigrés ? pas assez de français, la faute à ces gays qui se reproduisent pas !

le déficit ? les pauvres dans l’assistanat ou les riches qui s’exilent !

la météo ? Sophie Davant ?!

Et au milieu de tout ça on continue à nous abreuver de merde à la télé, de gossip inintéressant dans les « journaux », et de gamins payés par nos impots à se comporter comme une classe de maternelle au palais Bourbon…

S’il y a un outil par lequel la morosité peut s’évacuer c’est bien le net ! (ou l’exil, encore que je sois pas convaincu que ce soit beaucoup mieux ailleurs… mieux oui, c’est sur le beaucoup que j’ai un doute) Ne nous censurez pas, encouragez nous… Pas trop, je vous vois venir avec vos gros sabots et vos « régulations positives », juste ce qu’il faut pour que la culture puisse s’épanouir, les emplois se créer, les discussions se nouer, … bref déléguer au Net une partie du rôle de la société que vous n’arrivez plus à encourager dans les rues mais qui se fait naturellement sur le réseau.

Commentaires

6 Responses to “Des propos dérangeants sur Twitter ? La faute à l’Internet !”

  1. lieo
    décembre 29th, 2012 @ 19 h 19 min

    Très intéressant et criant de vérité (un +1 pour les enfants payés au palais Bourbon).

    Mais vont-ils (les dirigeants) un jour comprendre quelque chose ? sont-ils trop élitistes pour finalement ne pas comprendre/ chercher à améliorer l’ensemble. A croire que dès que des cons parlent il faut fermer l’ensemble du réseau, histoire que leurs idioties ne ce propagent pas.
    Quand on voit que les dirigeants eux même poussent les gens à chercher l’ennemie dans l’étranger, que tout problème viens d’eux (l’histoire du pain au chocolat…).

    Bref, merci pour l’article clair et concis o/.

  2. dada
    décembre 29th, 2012 @ 21 h 37 min

    Faudrait peut-être aussi arrêter de nourrir ces propos racistes.

    Bien souvent quand je tombe sur des propos racistes sur les Interwebz c’est parce que quelqu’un a dénoncé et pointé du doigt ces propos racistes. La conséquence de ça c’est de donner une formidable tribune à ces propos racistes, donc encourager d’avantage les personnes qui les tiennent à recommencer.
    De telles pratiques laissent croire qu’il y’a des propos racistes de partout sur les Interwebz, hors ce n’est pas le cas. Le problème c’est qu’on ne parle pas souvent des propos « humanistes » qu’on trouve sur les Interwebs, c’est dommage…

    Bref : Don’t feed racism !

  3. @5ct34m
    décembre 29th, 2012 @ 23 h 11 min

    – #Racisme = #Spécisme = #Sexisme

    Quand il y a du racisme etc, tout le monde crient au loup.

    Quand il y a du spécisme tout le monde s’en branlent et c’est pourtant la même chose.

    On me traite d’éco-terroriste ou d’enculé de vegan extrémiste tout les jours, tout le monde s’en fou et moi le premier. (des fois j’ai même droit à « enculé de punk » lol)
    Parfois, ça ouvre des débats et échanges intéressants et parfois il y a rien à en tirer. C’est comme ça.

    Malgré toute cette haine contre moi, la liberté d’expression est pour moi tout ce qu’il y a de plus chère.

    Tout le monde à droit à cette liberté même pour cracher une haine que l’on accepte… ou pas.

  4. suss
    décembre 30th, 2012 @ 13 h 54 min

    je porte plainte contre BIC !!!!!!

  5. Effet papillon / A faire tourner un max : #26acts act 1
    décembre 31st, 2012 @ 13 h 08 min

    […] Hier je me faisais l’écho de la morosité ambiante qui amène les gens à se tourner les uns contre les autres, j’avais par ailleurs retrouvé beaucoup de ce que je pense à ce sujet dans l’article de David Abiker que j’ai oublié de relayer. Mais comme je n’aime pas regarder un verre à moitié vide sans chercher une tireuse à bière pour essayer de le remplir, le hasard (bon ok la théorie du chaos) a fait que je suis tombé sur une initiative que je veux relayer aujourd’hui : #26acts. […]

  6. Heirem
    janvier 5th, 2013 @ 1 h 30 min

    « C’est même d’une simplicité si enfantine que cela pourrait paraitre intelligent (bon en fait ça l’est pas) ! » Si si, et c’est même du simple bon sens. Mais très bien formulé. Nous vivons dans une vieille culture qui a si peur de ses démons passés que son esprit s’est rabougri et craint la simple et si nécessaire liberté d’expression.

    Ce n’est pas un mettant un couvercle sur la marmite que la pression va tomber. Bien au contraire. Il est absolument nécessaire que ces pensées immondes s’expriment quelque part. Pour mieux les combattre avant qu’un jour elles ne nous pètent à la gueule sous la forme des résultats d’une élection …

    D’ailleurs pour beaucoup des hurluberlus concernés (en un seul mot) c’est juste un défouloir de leurs nombreuses frustrations et impuissances. Une fois la pression retombée, les quelques neurones disponibles entre en action.

    Et dans cette bataille qui sait si tout le monde n’a pas à y gagner en apprenant quelque chose ? Oui même d’un raciste xénophobe il est possible d’apprendre quelque chose. Et ceci dit sans aucune condescendance (Je n’ai pas vos qualités de style pour le laisser entrevoir).

    « Mais vont-ils (les dirigeants) un jour comprendre quelque chose ? sont-ils trop élitistes pour finalement ne pas comprendre/ chercher à améliorer l’ensemble …/… poussent les gens à chercher l’ennemie dans l’étranger, que tout problème viens d’eux (l’histoire du pain au chocolat…). »

    C’est que le chemin est rude et difficile pour arriver à être membre d’un gouvernement. C’est un parcoure du combattant qui nécessite un cuir épais et un égo conséquent. Et cela se passe le plus clair du temps dans des cercles fermés. Tellement fermés et hermétiques que pendant le temps d’une carrière le monde change, bouge et évolue… Et un beau jour .. Je suis assez vieux pour me souvenir de certains hommes publique au début de l’ère Internet qui le qualifiait de « mode passagère » ou d’un « truc » pas plus avantageux que le téléphone…

    Une carrière de politicien n’invite pas à se pencher véritablement sur les ressorts de la nature humaine. Arrivé au pouvoir un politique reste peu ou prou dans l’esprit des starting bloc de son début de carrière. C’est un problème récurent tout au long de l’histoire depuis qu’il y a une démocratie et une république.

    Et c’est ce qui à fait dire à Bergson (je crois) : La Vérité ne triomphe jamais, ses détracteurs disparaissent avant.

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining