Apple vous trace, Google aussi, mais c’est pas le pire !

Ces derniers jours vous ne pouvez pas avoir raté la polémique déclenchée par la découverte d’un fichier contenant la totalité des déplacements de l’utilisateur sur les iPhones puis du même fichier (un peu moins équivoque, vu que limité à un certain nombre d’entrées) sur Android.

J’envisage bientôt (quand ils nous en sortiront un récent, puissant et avec un clavier physique) de m’équiper d’un téléphone Android, j’ai toujours fuit Apple comme la peste (comme Microsoft en fait, mais bon c’est de la sémantique).

Ce qui se passe réellement c’est que ces téléphones enregistrent, pour une utilisation qui nous est encore inconnue, mais qui devrait avoir une relation avec le ciblage marketing, les antennes relais (dont on connait la position) et, vraisemblablement, les bornes wifi sur lesquelles le téléphone se connecte. Android limite cette liste à un certain nombre d’antennes (supprimant les plus vieilles pour les remplacer par de plus récentes : FIFO) cette liste, Apple non.

Cela me dérange parce que ces informations relèvent de ma vie intime et n’ont pas à être enregistrées sans mon consentement (que je ne donnerai surement pas, quel que soit l’intérêt vital trop lol que l’on met en avant pour cela).

Mais ce qui me dérange plus encore a attrait à l’iPhone en lui même !

Ce téléphone dont le code est 100% verrouillé a absolument le comportement qu’Apple a voulu (au jailbreak près, mais c’est ouvrir une fenêtre de 15x15cm sur le mur de Berlin) et qu’il est conçu pour que l’utilisateur soit au maximum tributaire des technologies Apple. Du verrouillage de l’AppStore au bon vouloir de la morale d’Apple au terminal lui même sur lequel on ne peut enlever la batterie (oui ça m’arrive très souvent) et sur lequel envisager de sortir la carte SIM nécessite d’avoir un BAC +5 en ingénierie mécanique.

A l’inverse sur l’Android nous avons un logiciel libre, sur lequel un patch sortira probablement bientôt pour supprimer cette journalisation des antennes utilisées.

J’ai besoin d’un smartphone pour pouvoir consulter mes mails où que je sois (même en Tunisie où Bouygues m’a royalement facturé 85€ les 8.5Mo de data !) mais ce téléphone doit être à minima respectueux de ma vie privée. Et pour ce faire, la seule solution est l’open source ! Je ne pourrai jamais faire confiance à un téléphone sur lequel tout est verrouillé, du software au hardware alors que mon téléphone est, probablement, l’outil que j’utilise le plus au long de ma journée !

La prouesse d’Apple reste de vendre cette horreur à des prix exorbitants alors qu’il s’agit plus ou moins d’un mouchard, mieux encore que celui que la Hadopi rêve de caler dans vos box ADSL, avec un emballage glossy et un catalogue d’applis pour simuler des prouts !

12 réflexions sur « Apple vous trace, Google aussi, mais c’est pas le pire ! »

  1. periplasme

    au delà des android, il existe d’autres smartphones open source, par exemple openMoko freerunner ( la première fois que j’en ai entendu parler, c’était ici : http://hackable-devices.org/products/product/freerunner-gta02/ )

    donc si c’est la géolocalisation façon google qui pose problème, je pense que ça mérite un coup d’œil … ok il est pas aussi puissant que les autres smartphone, mais je trouve l’initiative en elle même très intéressante.

  2. Plonk

    Je ne peux qu’ardemment conseiller MeeGo, qui est pour moi certainement plus « opensource » qu’Android, avec terminal et tout => techniquement libre de faire ce qu’on veut de son téléphone et de son OS. (Aava Mobile Intel Moorestown et Nokia N900)

  3. Phenix

    Android c’est presque bien en faite:

    La plus part des constructeur verrouille le root « pour notre bien » et nous colle des roms faite par leur soin qui bien sur n’ont RIEN d’openSource elle, sans parler des surcouche des opérateurs comme SFR…

    Il n’y a que les appareils de référence de google qui sont bon, mais ils sont construit par samsung, constructeur qui devrait ce reconcentrer sur les machine à laver !

    Android c’est un beau rêve 🙁

  4. Kyoku57

    Bon après, qu’est-ce qu’il y a de gênant à mettre un mouchard sur un Apple Phone pour un Apple FanBoy ? Si c’est pour voir qu’une personne ne fait que des aller-retour entre sa maison et l’Apple Store le plus proche … je veux dire, voilà quoi.

  5. zoski

    Sinon danss le genre du projet openMoko il y à Replicant (pas dangereux, pas de risque à la transformers :)) basé sur android (sans le super fichier de la mort)

    Plus sérieusement j’ai trouvé ça justement à cause de la polémique, ce projet propose de passer son device android (et autres donc l’openMoko phone) sous un os 100% open sources !

    L’initiave est intéressante mais pas assez de portable compatibles pour le moment puis pas de market…

    A trouver là : http://replicant.us/

  6. sebsauvage

    Sinon, prendre un Android et le rooter (google cynanoged mod), et pof te voilà avec un téléphone opensource sur lequel tu es root.

    D’ailleurs il semble que rooter Android ne soit pas très compliqué.

  7. thisisabore

    Phenix, tu es un peu à côté. Même modifiées (lourdement) par les constructeurs et les opérateurs, les ROMs ont encore pas mal d’éléments open source.
    Après, si on veut être cohérent, il suffit d’une merde proprio qui exécute on ne sait quoi sur un beau système tout libre, et on a un risque quand même.

    De plus, « les téléphones Google » dont tu parlent ont été construits par HTC pour le premier (Nexus One) et Samsung pour le deuxième (Nexus S). Pour les téléphones « Google Experience », il y a une tonne, et ils n’ont de Google que la surcouche logicielle Google en plus d’AOSP (Android Open Source Project), Android en soi donc.

    Après, la solution de Sebsauvage est, à mon sens, là bonne.
    Si les applis Google ou la sur-intégration des services Google dans le téléphone (pour le carnet d’adresse, pour télécharger des applications, pour le mail avec Gmail, pour Jabber avec Gtalk, etc.) pose problème, il suffit de rooter son tel, installer Cyanogen Mod et de ne *pas* mettre la surcouche Google.

    On vit très bien sans Market hein… Et on peut utiliser le (mini) market libre F-Droid. 🙂

    Sinon Paul, quand tu dis « quand ils nous en sortiront un récent, puissant et avec un clavier physique », tu attends quoi de plus qu’un Desire Z ?
    Tu veux un téléphone à double cœur absolument ?

    Parce que c’est un téléphone bien puissant quand même, avec un bon écran, et un clavier physique (4 rangées).
    Il se root « sans difficulté » et il est géré parfaitement par les ROMs libre et communautaires.

    C’est même une des cibles du Guardian Project (Tor sur Android, OTR, et LUKS, ce genre de joyeusetés ;))
    Voir : https://guardianproject.info/hardware/

  8. JC

    Mais même au niveau du ROOT, faut fuir une partie des Android. c »est-à-dire ceux dont les HBOOT sont cryptés (Motorola Milestone). Ne serait-ce que pour éviter que cela devienne une pratique courante…

    Ensuite, mon choix, niveau Android, s’est toujours porté sur les HTC (le Desire et Desire Z étant des merveilles) et c’est clair qu’avec des ROMs comme CyanogenMOD (Google app en option) ou encore Ginger Villain (là y’a les Google app), il y a de quoi faire. Avec un téléphone Root et S-Off t’es complètement maître de ton téléphone et tu peux faire ce que bon te semble.

    D’ailleurs rien ne t’empêche aussi de créer ta propre ROM, il y a énormément de guide là-dessus et des outils ultra pratiques.

Les commentaires sont fermés.