Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

Des pirates et des artistes…

Posted on | novembre 22, 2010 | 8 Comments

A mon grand étonnement j’ai appris il y a peu que certaines personnes considéraient le Parti Pirate comme une organisation « anti-artiste ». Si je ne peux m’exprimer sur ce point au nom du PP ici je tiens à témoigner de ma vision personnelle des choses, en tant que pirate assumé.

Aujourd’hui on utilise le mot pirate à tout va, là où le mot était utilisé pour désigner une personne qui tue, viole et pille il y a quelques décennies les lobbies divers et variés de l’industrie ont réussit à détourner la signification pour que le terme soit à applicable à presque tout un chacun.

Mais qu’est ce qu’un pirate ?

Un pirate (actuel) est quelqu’un qui veut profiter de la culture telle qu’elle existe sans pour autant passer systématiquement à la caisse. Cet acte peut avoir plusieurs raisons qui à elles seules pourraient faire l’objet d’un article, mais le fondement est là : un pirate est un public.

Pour ma part j’achète des livres presque au kilo, je télécharge de la musique, des séries et de films de façon très régulière (en tout cas quand mon emploi du temps me le permet), je vais à des concerts, des expos, des représentations de théâtre… Bref j’aime l’art !

Je l’aime tellement qu’une grosse part de mon budget passe effectivement là dedans et que j’y consacre une grande partie de mon temps, que je pourrai passer tout autrement à boire et faire la fête avec des amis…

Qu’est-ce que l’art ?

L’art est un synonyme de la création, c’est une notion qui peut désigner à peu près n’importe quoi qui ait été créé pour divertir et pas pour assouvir un autre but.

Ceux qui créent sont parfois appelés des artistes (certains rejètent ce terme), mais ce n’est pas cela qui est important à la base : c’est l’art en lui même.

Ainsi lorsque l’on promeut un accès pour tous à l’ensemble de l’art on pense avant tout au public, mais l’essence de l’art étant de divertir (ce qui ne peut être fait sans public) les artistes en profitent par extension en trouvant un public. Et là où le législateur va penser à un type d’artiste en particulier nous souhaitons que tous, qu’ils soient signés ou non, qu’ils aient envie de l’être ou non, … aient leur chance face au public et ce, sans avoir à passer par des intermédiaires qui ont tout intérêt à limiter l’offre pour en garder le contrôle.

Peut-on décemment considérer que quelqu’un qui fait passer la création avant le créateur (toutes proportions gardées) soit contre ledit créateur ? Et cette question prend encore plus de sens lorsque l’on considère le fait que l’art a besoin d’un public et que de plus en plus d’artistes n’auraient pas trouvé leur public sans les bienfaits du piratage !

Enfin, en réduisant les pirates au simple partage des œuvres on oublie que ce sont aussi eux qui réfléchissent à un nouveau modèle de financement de la culture qui serait plus juste pour le public mais aussi et surtout pour les artistes qui sont actuellement piratés par les intermédiaires !

Commentaires

8 Responses to “Des pirates et des artistes…”

  1. Arkados
    novembre 22nd, 2010 @ 14 h 36 min

    Bien résumé, clair, net et précis. Flattrage mérité 🙂

    Bref, ceux qui ont qualifié le Parti Pirate (par ignorance ou par malveillance) d’organisation « anti-artistes » n’ont pas compris que paradoxalement il n’y a pas plus « pro-artistes » à l’heure actuelle: on parle bien ici du droit inaliénable à la connaissance (DDdHC1789), du partage de culture entre citoyens, tout ce qu’il y a de plus sain dans une civilisation qui veut aller de l’avant, diffuser sa culture et laisser sa trace dans l’Histoire.

    Donc au lieu de « anti-artistes », un « anti-arnaqueurs » serait plus proche de la réalité. Que les groupes qui avaient eu ces mots malheureux envers le Parti Pirate se posent de fait comme défenseurs du « capitalisme culturel », je trouve cela d’une ironie acidulée 😀

  2. Erico
    novembre 22nd, 2010 @ 14 h 54 min

    @Arkados
    « ceux qui ont qualifié le Parti Pirate (par ignorance ou par malveillance) d’organisation « anti-artistes » n’ont pas compris que […] »
    Ou peut-être l’ont-il compris** et opèrent leurs manoeuvres de comm qu’ils maitrisent si bien et que devrions apprendre à nous servir…
    Hack ≠ Crack
    Hacker ≠ Cracker
    Pirate ≠ Pirate….

    ** : car dans le fond il ne sont pas si cons, juste art-nalphabètes.

  3. Ploum
    novembre 22nd, 2010 @ 15 h 39 min
  4. Erico
    novembre 22nd, 2010 @ 16 h 02 min

    @Ploum @PaulDS @Arkados : Je sais que n’en serez jamais là (ou peut-être pour notre bien car si personne ne le fait qui va le faire ?) mais si vous étiez à la comm d’un parti similaire au Parti Pirate, que feriez vous comme action publique pour rétablir ces définitions détournées ? La méthode UMP (de petits discours qui martèlent toujours les mêmes mots : « il n’y a pas de pénurie », j’ai entendu votre message », « place au dialogue » etc… ou la méthode rentre-dedans (communiqué de presse pour redéfinir un mot chaque fois que les gens d’en face en font un usage sciemment détourné) ?

    Peut-être les membres de ces partis trouveraient des idées dans nos dires 🙂

    @Ploum #HS :
    Tiens, au passage, j’ai adoré http://ploum.net/post/ploum-en-j2ee !
    Souvenirs, souvenirs !
    Je me souviens aussi d’un article qui parlait du fait que le processus de création des lois était toujours le même… C’était vraiment drôle… Est-il toujours en ligne ?

  5. Paul
    novembre 22nd, 2010 @ 16 h 14 min

    @Erico hmmm oui je ne serai jamais à la comm du parti pirate 😉 en fait un peu quand même ^^

    Il faut en effet travailler dans le dialogue, c’est la seule façon de se faire entendre en démocratie et c’est aussi, accessoirement, un de ses fondements.

    Après sur les actions publiques il y en a un certain nombre en réserve du PP, wait & see 😉

  6. Ploum
    novembre 22nd, 2010 @ 16 h 38 min

    @Paul : je suis impatient de voir ces actions du PP. J’ai découvert ton blog via Flattr, je m’abonne de ce pas au flux !

    @Erico : Je ne dis pas que c’est un problème facile, je ne fait que constater le problème et essaie, à ma petite échelle, de donner à mes quelques lecteurs des armes argumentatives pour eux-mêmes pouvoir en discuter avec leurs proches. En gros, le bouche-à-oreille comme arme contre la com officielle, le P2P contre la centralisation de l’information.

    (PS: tous les billets sont en ligne. Je ne sais pas exactement duquel tu parles mais c’est peut-être un de ceux-là :
    http://ploum.net/post/222-why-i-don-t-contribute-to-wikipedia-anymore (généralisation des lois à la fin)
    http://ploum.net/post/215-heureusement-ils-sont-fondamentalement-betes-et-je-suis-leur-chef
    http://ploum.net/post/198-moi-de-rien-meme-pas-de-lire-un-super-long-billet-rebarbatif )

  7. Erico
    novembre 22nd, 2010 @ 22 h 13 min

    @Ploum : Chacun se bat avec ses armes. =)
    Certaines sont justes plus puissantes que d’autres mais le principe est là: se battre.
    (PS: Oui, c’est bien celui de l’arrêt des contributions à wikipédia. Mon esprit m’a joué un tour, c’est l’article lié – Le conte du mousse et des vingt-neuf navires – qui était drôle. Merci beaucoup.)

  8. jean
    novembre 23rd, 2010 @ 10 h 41 min

    Ce commentaire n’est pas très bien argumenté ni très clair. D’autres ont bien mieux expliqué ce système économique sans que l’instantanéité du web les ait éclairés.

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining