Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

Paf le don ! JL Godard soutient James Climent

Posted on | septembre 12, 2010 | 2 Comments

Jusque là je n’avais pas parlé de l’affaire James Climent sur ce blog et c’est un tort. Je suis en contact avec lui depuis début août et lui ai expliqué le pourquoi de ce silence (ça commence par un A et ça finit par TILD) ce qu’il a bien compris. On en a conclu assez vite que ce détail ne devait pas prévaloir sur le sérieux de son affaire et que j’allais du coup commencer à communiquer à son propos.

Dans quelques jours (semaines ?) un site de soutien fait par votre serviteur verra donc le jour.

Un ptit résumé s’impose !

Mais si je décide de vous parler de James aujourd’hui c’est pour tout autre chose… Dans un premier temps on va faire un rapide résumé de ce qui arrive à celui qui pourrait tout aussi bien être votre voisin, votre frère, … ou vous-même !

James est photographe professionnel. Il est donc artiste, mais ne gagne pas des milles et des cents comme les artistes que la SACEM ou la SDRM sont amenés à représenter. Actuellement il vit du RSA et, de ses mots, « dans une situation très précaire ».

Fin 2005 il est repéré en train de télécharger de la musique à l’aide du (génialissime) logiciel Soulseek. La police fait donc un petit détour par chez PafLaPuce (son pseudo) pour découvrir que le vilain pirate possède plus de 13.000 fichiers musicaux acquis « illégalement ». Le sang de la SACEM et de la SDRM ne fait qu’un tour et ceux-ci décident de faire un exemple… Peu importe qu’ils s’attaquent à quelqu’un qui n’a pas les ressources nécessaires à l’acquisition de cette culture (au prix itunes on parle ici de 12.870€).

James est condamné à payer une amende de 1.400€ et à le faire vite. Jugeant le verdict trop faible, la SACEM fait bien sûr appel, quand la SACEM décide de mettre un artiste dans la merde elle ne le fait pas à moitié, que cela se sâche !

L’appel ne lui sera pas vraiment favorable puisque ce n’est plus 1.400€ qu’il est condamné à payer, mais 20.000 ! Entre temps ses revenus n’ont pas doublé par contre et il est toujours, quand bien même il en aurait l’envie, dans l’incapacité de payer cette somme.

What now ?

Parce que c’est là la force de James : il refuse de participer à ce verrouillage de la culture par les majors et déclare publiquement « Je refuse catégoriquement de payer une quelconque amende… S’ils veulent quelque chose, il faudra qu’ils me mettent en prison ».

James défend, comme nous tous, une vision non-commerciale du partage de la culture entre les particuliers. Il n’est pas un pirate, il partage ce qu’il écoute et profite de ce que les autres écoutent… En somme il consomme de la culture comme elle devrait être consommée !

Aujourd’hui il a besoin de 5.000€ pour plaider sa cause et il a, pour collecter cette somme, lancé un appel aux dons via son site. Cet appel a trouvé un écho qu’il convient de souligner et de remercier ici en la personne de monsieur Jean Luc Godard. Celui-ci, que l’on connait pour ses positions très intelligentes sur le droit d’auteur a en effet offert 1.000€ à notre ami photographe !

Act up !

Il convient donc de saluer le geste de monsieur Godard, de l’en remercier et de faire en sorte que ce geste trouve écho à la fois dans la population (moi, vous, votre voisin, …) et dans la communauté des artistes anti-hadopi. Aussi si vous-mêmes êtes artiste, ou si vous connaissez personnellement un artiste ouvertement anti-hadopi faites en sorte que James puisse réunir l’argent nécessaire à sa plaidoirie.

J’ai envie de rajouter aussi un appel aux artistes défendus par la SACEM et la SDRM qui sont pro-hadopi. Je peux comprendre que vous souhaitiez que le téléchargement disparaisse, que les autorités fassent en sorte que cela arrive. Il faut bien comprendre que votre public a tout intérêt à ce que vous puissiez vivre de votre création et le sait… Mais les méthodes employées actuellement pour arriver à cela ne vous profite pas et ne profite pas non plus à votre public… Aussi si vous pouvez prendre conscience de cela et prendre position au moins sur le cas de James pour faire entendre votre voix auprès de la société de défense des droits (sic) qui vous défend sur ce cas précis pour que James ne soit plus traité comme un mercenaire qui désire la mort de votre art…

Quelques liens : le site de James (avec form de soutien), son blog, son Flattr et un portait dans Libé

Commentaires

2 Responses to “Paf le don ! JL Godard soutient James Climent”

  1. Harmoos
    septembre 12th, 2010 @ 23 h 17 min

    Très intéressant, ont ne parle pas assez des tout ceux que les majors foute dans la merde .. la sacem and co crache même sur les artistes qui les nourrissent…

  2. Zona
    septembre 13th, 2010 @ 0 h 06 min

    Ca me fais penser aux pasteurs américains qui prêchent dans la démesure pour n’avoir que toujours plus d’argent euuuuh de fidèles…

    Ca me fais vomir…
    Courage James, et merci Paul.
    Je vais de ce pas savourer ses photos et le flatter un peu…

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining