Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

Michel Houellebecq : le droit d’auteur unilatéral

Posted on | septembre 6, 2010 | 3 Comments

Loin de moi l’envie de tomber dans les commentaires de faits d’actualité surtout quand ils ont l’air si éloignés de ce qui m’intéresse ou me préoccupe normalement. Mais là je me devais de relever ce que le bon vent nous a mis devant la porte.

Depuis longtemps maintenant je m’intéresse à la culture et particulièrement à l’art comme un tout : de la musique au cinéma, en passant par la lecture, l’écriture ou les expositions de tableaux, sculptures, collages, … C’est pour défendre cette culture et lui permettre d’atteindre le niveau auquel elle est destinée que beaucoup se battent contre les majors et les lois qu’ils font passer en force dans les pays du monde entier: pour que la culture soit le reflet de la population qui va l’apprécier et l’interpréter et non plus le reflet des intérêts financiers d’une poignée de décideurs ayant droit de vie ou de chômage sur les artistes qui se précipitent par centaines à leurs portes…

Et bien un auteur s’est très considérablement rapproché de son public avec son dernier ouvrage j’ai nommé Michel Houellebecq et son livre (que je n’ai pas lu) : La carte et le territoire. Non ce n’est pas une initiative à encourager puisque le monsieur s’est tout simplement permis, comme l’a révélé Vincent Glad sur Slate, de recopier, à peine modifiés, des passages entiers de description depuis Wikipedia.

Compte tenu de la licence utilisée sur Wikipedia et du fait que chaque phrase est créée au final par des dizaines de personnes non identifiables ni Wikipedia ni l’auteur des lignes plagiées ne peuvent aller en justice contre l’auteur ou son éditeur. Celui-ci, probablement très au courant de cela, se permet donc de réagir aux accusations de plagiat par une interview vidéo donnée au nouvel obs que je vous mets ici tellement le monsieur est culotté.


Houellebecq répond aux accusations de plagiat
envoyé par Nouvelobs. – Futurs lauréats du Sundance.

Non seulement celui-ci ne cherche pas à s’expliquer sur la présence de passages de texte ne lui appartenant pas dans un livre sur lequel il va par ailleurs toucher des droits d’auteurs, mais en plus il se reproche de trop modifier les passages.

Grand point d’orgue de son argumentaire (entre deux jérémiades) celui qui se veut un grand auteur (faut voir à qui il se compare) : 1″52 et pour paraphraser : « tout le monde le fait, je ne vois pas le problème ».

Je ne sais pas vous, mais personnellement j’ai déjà entendu ce type d’argument quelque part… Et il a souvent été jugé comme non recevable (d’ailleurs il est plus souvent utilisé par les ayants-droits qui le font dire à leurs opposants que par ces derniers qui ont souvent des choses bien plus intéressantes à apporter sur la table).

Il faut savoir que les artistes se plagient déjà régulièrement entre eux, que les partis politiques à l’initiative de lois renforçant le droit d’auteur ne les respectent pas et maintenant que les auteurs qui bénéficient du droit d’auteur se permettent de piller l’intelligence collective et de s’afficher fièrement après. J’aime l’art, j’aime les artistes, mais sérieusement quand il s’agit de se transformer en pompes à fric certains ne sont pas les derniers !

Commentaires

3 Responses to “Michel Houellebecq : le droit d’auteur unilatéral”

  1. Romain
    septembre 6th, 2010 @ 19 h 58 min

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi sur ce point. Comme tu le dis justement, Wikipédia fait partie de l’intelligence collective, des «biens communs» comme dirait le framablog. C’est donc légitime et même plutôt positif que des créateurs puissent le réutiliser pour créer de l’art ou de la littérature.
    Le seul point qui devrait te faire réagir n’est pas qu’il utilise Wikipédia, puissque c’est justement le but de cette encyclopédie. Le seul point dommageable est qu’il ne respecte pas la licence cc by-sa. C’est vrai qu’il aurait pu se fendre d’un petit mot à la fin de son bouquin pour respecter le by, et c’est le seul truc qu’on peut vraiment lui reprocher. Après le SA, il est discutable (et discuté) quand l’œuvre résultante est si distante de l’œuvre originale.

    C’est vrai que c’est pas fair-play et qu’il semble hyper pédant sur cette vidéo, mais je pense que c’est une bonne chose que les biens communs soient réutilisés dans l’art. Comme diraient certains artistes : je préfère qu’ils piratent ma musique plutôt qu’ils ne l’écoutent pas.

  2. Olivier Mehani
    septembre 7th, 2010 @ 8 h 24 min

    J’aurais tendance à rejoindre Romain quant à son opinion. Le problème semble être l’absence de citation des sources Wikipédiques comme le veut la licence de ce contenu.

    Je pense cependant qu’à l’échelle d’un livre (que je n’ai pas lu, et je fais donc des hypothèses ici), ces passages relèveraient plutôt la citation que de la réutilisation au sein une œuvre dérivée. Cet usage pourrait donc relever d’un fair-use s’il ne se limite qu’à quelques passages.

    Cependant, et comme souv^Wtoujours dans ce genre de débats, que ce soit pour du code ou tout autre création, le problème se pose de comment déterminer quantitativement où s’arrête la citation, et où commence l’œuvre dérivée.

  3. Paul
    septembre 7th, 2010 @ 9 h 34 min

    Il va de soit que l’utilisation du contenu Wikipedia selon les termes de la licence sous laquelle ledit contenu est diffusé est acceptable et que ce que je reproche ici (fatigué, énervé et de retour de week-end) c’est bien la façon sauvage dont cela a été faite par quelqu’un qui connait forcément les détails du droit d’auteur et des licences dans la mesure où il en use lui même.

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining