Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

Loppsi, Arjel et contrôle de la presse

Posted on | août 2, 2010 | 1 Comment

Au delà de la lutte contre Hadopi qui ne concerne manifestement pas le grand public (bien que ce soit lui qui soit visé par les mesures anti-téléchargement), il est bon de penser un peu en avant et de voir ce vers quoi nous nous dirigeons à grand renfort de lois visant à contrôler voire nationaliser (lol) Internet.

Pour cela je vous propose de regarder un peu plus en détail les conséquences du blocage de certains sites tel que prévu par la Loppsi (sites pédopornographiques) et l’Arjel (site de jeux en ligne ne payant pas la licence officielle).

Imaginons un instant que les premiers blocages soient ordonnés sous couvert de l’une ou l’autre de ces deux lois. Imaginons par exemple que les FAI, actuellement en bras de fer avec l’Arjel, soient forcés de bloquer les trois premiers sites (Betfred, StanJames et Stryyke) pour lesquels des recours ont déjà été déposés.

Que pensez-vous que vont-faire les geeks et les hackers français ? Rester les bras croisés ou chercher à contourner le filtrage et publier la solution (parce qu’il y en aura forcément une) sur tous les moyens de communication à leur disposition ? Personnellement, si les sites viennent à être bloqués je vous assure que vous trouverez sur ce blog la solution pour contourner le filtrage dans les heures qui suivent…

Et qu’arrivera-t-il ensuite ? Probablement une loi qui interdit la diffusion de ce type de solution, ou pire une loi qui interdise l’utilisation des outils ou protocoles utilisés pour arriver au contournement.

Nous en sommes donc à l’échelle de la liberté d’expression sur les blogs et forums.

Qu’arrivera-t-il maintenant si des journaux spécialisés comme Numérama ou PCInpact (pour ne citer qu’eux) se font le relais de ces solutions ? Des mises en demeure au regard de la toute nouvelle loi probablement. Mais si la mise en demeure reste sans écho et que les rédactions des journaux en question estiment qu’il est plus important de maintenir les articles en question en ligne que de coopérer avec un état qui commence doucement à imposer sa vision de la presse en ligne ?

Enfin qu’arrivera-t-il lorsque les journaux adressés au grand public seront forcés par la grandeur que prendront les évènements de relayer tout ce remu-ménage ?

Sachant qu’actuellement en France (et un peu partout dans le monde) la presse, exception faite de la presse en ligne, va mal – que ce soit le print dont les ventes baissent chaque année un peu plus, la télévision que l’arrivée de la TNT et la suppression de la publicité sur le service public a largement affaibli ou la radio qui se doit de se focaliser sur la musique pour intéresser encore un peu les foules…

Tous ces médias subsistent aujourd’hui en partie grâce aux chiffres générés par leurs antennes web qui elles gagnent en part de marché chaque jour et ont encore un potentiel exploitable conséquent…

Sera-t-il possible pour les organes de presse traditionnelle de traiter le cas du filtrage dans quelques mois ? Pire encore : à quels autres sujets cette censure va-t-elle s’étendre dans les années à venir et maintenant que les infrastructures techniques permettant le filtrage vont commencer à être déployées ?

Commentaires

One Response to “Loppsi, Arjel et contrôle de la presse”

  1. Arkados
    août 2nd, 2010 @ 13 h 19 min

    On va rire un peu 🙂

    Une jurisprudence française intéressante, c’est celle de la cour de cassation de la chambre criminelle du 12 septembre 2007.

    Pour résumer, cette jurisprudence fait entrer dans le cadre des contenus pédopornographiques toute représentation d’un personnage -même fictif- présentant la morphologie d’un mineur de 18 ans.

    Appliqué à la lettre, cette jurisprudence permet de dire que le web est plein de contenus pédoponographiques (les mangas/animes hentai, pour ne citer qu’eux et vu qu’ils sont directement visés par cette jurisprudence).

    Si par contre on prend en compte une jurisprudence autre (notamment l’américaine qui exclut les personnages fictifs), autant dire qu’il n’y a pas de cette « pédopornographie à grande échelle sur le web » telle qu’utilisée pour vanter les mérites de la LOPPSI.

    Or, et c’est un fait communément admis puisqu’on les trouve pas sur le web, les amateurs et professionnels (oui ! cf: Rue89) de la pédopornographie utilisent des moyens de communication autres depuis longtemps. Mute, TOR, Freenet,… tous les réseaux anti-censure.

    Jusque là pas de problème, chacun son petit monde et la police fait son boulot.

    Mais à partir du moment où l’on veut atteindre à la liberté d’expression, à la liberté de la presse, à la vie privée, l’utilisation des réseaux anti-censure par le commun des mortels est plus que justifié. L’Internet n’est pas un média comme la télé qui est du ressort du CSA. L’Internet est devenu plus qu’une simple interconnexion de réseaux informatiques. L’Internet est le reflet de la société, l’évolution de la discussion à la table du bistrot. Chercher à cacher (ou faire semblant de vouloir le faire) au lieu d’agir concrètement est futile.

    L’ARJEL et bien… je ne comprends pas. Mis à part le fait que cette loi introduit une mesure ultra-dangereuse pour la liberté d’expression en ligne (blocage par les FAI de sites web)… Elle est limite complémentaire à la LOPPSI, ou comment ajouter le verre pillé au godemiché ardent dans le postérieur (excusez l’expression ^^).

    Parce que je ne sais pas trop où ça va nous mener tout cet arsenal législatif (Iran ? Chine ?), je préfère assurer mes arrières et sauvegarder mes écrits sur Freenet.

    Remarque: je sais maintenant utiliser un module de publication WordPress exploitant les flux RSS, j’ai donc l’idée de créer des « miroirs » des blogs et sites « non certifiés par le gouvernement ». Ou comment continuer la diffusion de la bonne parole de Paul même quand celui-ci omet l’échéance de son serveur 😉

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining