Gravatar couramment utilisé Blog perso de Paul Da Silva

J’ouvre mon réseau Wifi à mes voisins grâce à Hadopi !

Posted on | juin 27, 2010 | 8 Comments

Ce n’est un secret pour personne Hadopi prévoit de punir plus de monde pour la négligeance caractérisée [de sécuriser son accès internet] que pour de réels faits de contrefaçon. Mais cette notion n’existant pas encore (à ma connaissance) il a fallu légiférer et caractériser cette négligence caractérisée…

C’est chose faite depuis la publication le 25 juin 2010 du décret n°2010-695 « instituant une contravention de négligence caractérisée protégeant la propriété littéraire et artistique sur internet »…

Sauf que loin de me tenter de sécuriser mon wifi (par ailleurs jusque là protégé par une clef WPA toute bête), ce texte, que j’attendais avec impatience, me pousse à avoir une réaction toute autre : ouvrir mon wifi à mes voisins !

Pourquoi Hadopi me pousse au partage

Pour mieux comprendre voici la phrase sur laquelle je base ma démarche :

« Art. R. 335-5. – I. ― Constitue une négligence caractérisée, punie de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe, le fait, sans motif légitime, pour la personne titulaire d’un accès à des services de communication au public en ligne, lorsque se trouvent réunies les conditions prévues au II. »

La partie importante de cet article est la partie que j’ai mise en gras : « sans motif légitime ». Cette notion est très vague et laisse libre cours à pas mal d’interprétations. En effet, il n’est pas précisé qui apprécie si un motif est légitime ou pas ? Le présumé coupable ou la justice ?

La logique française voudrait que la réponse à cette question soit : la justice sur les bases de la défense dudit accusé (présumé coupable donc depuis l’Hadopi). Dans la pratique on attendra de voir comment les premiers procès (si ils finissent par réussir à envoyer les premiers mails) se passeront…

Toujours est-il que ma défense, et en l’occurrence plutôt mon argumentation vu que la présomption de culpabilité n’est pas encore en place, est la suivante :

  • Le droit à l’information, en 2010 est un droit fondamental pour tous.
  • Internet, toujours en 2010, est un outil de communication formidable regorgeant justement de sources d’information.
  • Cet accès peut malheureusement être entravé pour des raisons techniques indépendantes de la volonté d’un abonné (Hadopi par exemple).
  • Tout le monde ne peut pas payer 30€/mois pour avoir accès à Internet.
  • Je considère le partage, en règle générale, comme quelque chose de naturel et humain qu’il faut encourager.

Bref en un mot : je crois en la création de points d’accès libres à Internet et, partant de cette croyance, prends les devants en ouvrant le mien à ceux qui peuvent le capter (mes voisins donc en l’occurrence). Il s’agit bien là d’un motif et, selon moi, d’un motif tout à fait légitime puisqu’il s’agit d’aller dans le sens de ce à quoi je crois et de ce que je promeus : un accès à la culture et à l’information pour tous !

Les précautions à prendre

J’ai néanmoins pris quelques précautions pour éviter tout désagrément lié au partage des tuyaux par lesquels transitent quelques informations confidentielles (mots de passe, conversations électroniques, …).

Pour commencer j’ai installé openvpn sur mes ordinateurs qui n’en n’étaient pas encore équipés et les ai tous configurés pour qu’ils s’y connectent d’office. Le résultat est simple : toutes les communications émanant de mes postes sont cryptées et, mêmes si elles venaient à être interceptées, illisibles. De plus, je me défait au passage de l’adresse IP de mon FAI qui ne sera plus utilisée que par mes voisins. A cet effet j’ai aussi désactivé le wifi sur mon téléphone qui se contentera d’une connexion 3G / Edge – c’est pour la bonne cause !

J’ai lancé un petit nmap sur tous mes postes pour vérifier que rien n’était ouvert par mégarde et empêché l’accès à mes répertoires de dev apache par un simple deny bien réglé (Google pour ça !)

Enfin, j’ai aussi remplacé le mot de passe sur un de mes laptops sur lequel il était beaucoup trop simple… Les mots de passe de mes partages samba sont de toutes façons bien sécurisés…

Comment s’y prendre

Malheureusement Free n’autorise plus la configuration de son point d’accès sans clef d’authentification, j’ai donc indiqué la clef dans le SSID !

J’espère que c’est assez clair et que cela rendra service.

Il va de soit que je vais surveiller un peu ce qui se passe sur mon réseau et s’il s’avère que certains se servent de ma connexion pour faire de vilaines choses (P2P & co), je sévirai comme il se doit 🙂 Je vais par contre éviter de rentrer dans un délire de surveillance du trafic : je ne suis pas Hadopi et j’emmerde le DPI ! Je n’interviendrai que si je me rends compte que de gros débits sont enregistrés…

Je vous encourage par ailleurs à avoir la même démarche et à démontrer que nos idées sont plus fortes que leurs lois débiles et dangereuses.

Il est par contre bon de savoir que l’on s’expose à une amende de classe 5 en faisant cela et que ce n’est pas rien : 1500€ + casier + passage devant un juge + confiscation de l’objet du délit. Jusque là ces amendes étaient réservées aux violences ayant provoqué une ITT de 8 jours ou plus et aux chauffards récidivistes…

Commentaires

8 Responses to “J’ouvre mon réseau Wifi à mes voisins grâce à Hadopi !”

  1. phenix
    juin 27th, 2010 @ 13 h 46 min

    Oui, les solutions VPN et autre système de chiffrement de connexion vont de toute façon tuer HADOPI la guerre des technologie est en marche depuis longtemps déjà.

    Par contre, je trouve dommage que OpenVPN ne fonctionne que sous linux.

  2. phenix
    juin 27th, 2010 @ 13 h 58 min

    Je retire ce que j’ai dit, il y a des clients pour macOsX et Windows.

  3. Skhaen
    juin 27th, 2010 @ 19 h 15 min

    Article très intéressant. On peut aussi relever comme système celui des bornes d’Open-mesh, qui permettent d’accéder au wifi sans pouvoir « voir » le réseau local .. pratique donc …

    http://www.open-mesh.com

  4. Demonheart
    juin 27th, 2010 @ 21 h 56 min

    j’ai pas compris la phrase « empêché l’accès à mes répertoires de dev apache par un simple deny bien réglé » ?

  5. Kenshin
    juin 28th, 2010 @ 11 h 52 min

    Ha, je faisais l’inverse moi…j’avais mis à mal toutes les WEP du quartier et je me servais (avec un débit jusqu’à 900ko/s, vraiment bien malgré la distance)

    J’ai arrêté, mon p’tit HDD 250 Go est plein. :p

  6. Romain
    juin 28th, 2010 @ 15 h 20 min

    Malheureusement,

    en faisant cela, ne devenez-vous pas un fournisseur d’accès à l’Internet et vous êtes assujetti aux même obligations que votre fournisseur personnel (comme une entreprise qui offre un accès Internet à ses salariés). Parmi ces obligations, celle d’identifier les personnes utilisant votre service et de conserver pendant un an les traces de leur connexions.

    Enfin, c’est un point de vue qui malheureusement est assez proche de la jurisprudence actuelle.

  7. Paul
    juin 28th, 2010 @ 17 h 02 min

    @Skhaen : il faut que je me renseigne là dessus en effet, ça a l’air intéressant 🙂

    @Demonheart : le but est d’éviter que mes voisins aient accès mon répertoire /var/www qui contient tous mes projets web et qui, par défaut, est visible sur le réseau. Pour ce faire il faut configurer apache correctement et la conf apache est très ch*ante donc je me suis promis de ne jamais écrire dessus 🙂

    @Kenshin : pas bien ! pirate ! ^^

    @Romain : je ne fournis rien, je refuse juste de sécuriser ma connexion pour les motifs qui ont poussé au vote de cette loi (protection d’industries privées obsolètes et qui ont la main mise sur le pouvoir)… Le SSID contient la clef WPA parce qu’il n’est pas possible de ne pas en mettre, si c’était possible j’aurai juste laissé le réseau ouvert – ce n’est en rien un encouragement à utiliser ma connexion : le SSID n’est pas « venez c’est gratos ! » – ce que les gens font avec mon IP les regarde : je ne l’utilise pas pour ma part et peux le prouver ^^

  8. Franck
    octobre 16th, 2010 @ 16 h 03 min

    @Paul:  » ce que les gens font avec mon IP les regarde : » sa me rappelle des discours de politiciens…

Leave a Reply





Edito

Ancien journaliste, ancien entrepreneur, ancien (ir)responsable Pirate, actuel citoyen qui s'intéresse à la politique et à son évolution.

Read moar !.

Retrouvez moi sur :

Suivez moi sur twitter sur facebook sur wikipedia Ajouter ce blog a votre lecteur RSS

Bitcoin

bitcoin logo
1GZnMQ9wXyifxCnDEqg8CSGdngWcKWptHv

Piratons la démocratie

piratons la democratie

One more thing !

0100 0011 0110 1000 0110 0001 0110 1110 0110 0111 0110 0101 0111 0010 0010 0000 0110 1100 0110 0101 0010 0000 0110 1101 0110 1111 0110 1110 0110 0100 0110 0101 0010 0000 0110 0101 0110 1110 0010 0000 0111 0011 0010 0111 0110 0001 0110 1101 0111 0101 0111 0011 0110 0001 0110 1110 0111 0100 0010 0000 0010 1101 0010 0000 0110 1111 0110 1110 0010 0000 0111 0110 0110 0001 0010 0000 0110 0010 0110 1111 0110 1001 0111 0010 0110 0101 0010 0000 0111 0101 0110 1110 0010 0000 0110 0011 0110 1111 0111 0101 0111 0000 0010 0000 0011 1111

Tm9uIGNlbGVsIGzgIGVzdCBqdXN0ZSBwb3VyIHRlIGZhaXJlIHBlcmRyZSA1bW4gOyk=

Relationship Closeness Inventory

Promo code Genesis Mining

Sha 256 cloud mining

Best Bitcoin debit card

Zcash Mining