Les sites de paris en ligne seront bien filtrés

Ce qui devait arriver arriva et les députés français viennent de voter la loi sur les paris en ligne instaurant une fameuse licence obligatoire pour pouvoir proposer des jeux d’argent – privilège jusque là réservé à la française des jeux, au PMU et aux casinos.

Ce type de loi étant difficile à faire fonctionner sur internet du fait que, contrairement au nuages radioactifs, internet ne s’arrête pas aux frontières, le texte prévoit que le législateur ait le droit d’ordonner aux FAI le bloquage des sites qui ne sont pas en règle vis à vis de l’Etat.

Conséquence, les solutions techniques qui doivent toujours être mises en place pour l’application du filtrage des sites pédopornographiques et qui fut instauré par la LOPPSI 2 serviront en pratique aussi à filtrer des sites de jeux d’argent refusant de s’acquitter d’un droit d’exercer franco-français (exception culturelle mon c*l !).

On utilise donc une fois encore un sujet plus ou moins controversé (oui beaucoup moins qu’avec la pédophilie quand même) pour mettre en place des solutions permettant, à terme, le contrôle de l’information…

A ce rythme, la prochaine étape devrait être une loi ordonnant le bloquage des sites à caractère racistes / haineux (qui sont déjà rapidement signalés aux hébergeurs qui font leur devoir dans les 48h) puis dans quelques temps, quand les Français se seront habitués à « profiter » d’un internet à la Chinoise, étendre le filtrage à des sites sous le seul prétexte qu’ils nuisent à l’ordre public.

En résumé, dans quelques mois / années, n’espérez pas pouvoir surfer sur wikileaks depuis une connexion française si vous n’avez pas la bonne idée de vous équiper en VPN ou autre solution de contournement…

Et dire que je pensais faire une blague de mauvais goût avec l’Hadopi-explorer… Je ne m’étais trompé que dans le nom : Loppsi-explorer.

Web 0.2 nous voici !