Archives mensuelles : juin 2009

Après Terminator, Bender : «I will be back»

S’il y a une série qui n’aurait jamais du être annulée c’est celle-ci, s’il y a une série dont j’ai vu tous les épisodes avec délectation c’est celle-ci, s’il y a une série que je rêvais de voir repartir c’est celle-ci…

futurama

Je veux bien sûr parler de Futurama, la série de dessins animés créée par Matt Groening père des Simpsons !

C’est officiel depuis quelques jours : 20th Century Fox a commandé 26 nouveaux épisodes pour début 2010 pour répondre au succès des quatre films (Bender’s Big score, The beast with a million backs, Bender’s game et Into the wild green Yonker) récemment sortis.

Pour l’anecdote, c’est la seconde série ramenée à la vie par 20th Century Fox – la première étant Family Guy (les Griffins).

Reste une inconnue : avec toutes les références faites dans les quatre films changeant complètement le fil de l’histoire, que vont bien pouvoir nous inventer les scénaristes !

[Source] via [@Severin]

La nouvelle exception culturelle française : pénaliser ceux qui en consomment

La nouvelle vient de tomber : les responsables de Snowtigers, tracker bittorrent privé bien connu, ont été arrêtés et leurs serveurs (au nombre de 21) ont été saisis.

Il y a peu, et avec notamment tout le bruit généré par l’Hadopi, on a parlé de bloquer rapidshare et autres sites de direct DL tout à fait légaux.

Certains protocoles (NNTP, UUCP, …) eux aussi tout à fait légaux, risquent d’êtres interdits.

Enfin les sous-titres officieux fournis par certaines teams spécialisées (gratuitement) sont aussi dans le collimateur de la justice…

Pour quel résultat ?

Le but est simple : nous priver par tous les moyens d’accès à la culture. Parce qu’il faut être raisonnable, on ne pourra jamais compenser cet accès formidable à la culture qu’est l’internet par des offres légales qui n’ont de légal que le nom tant les tarifs sont prohibitifs…

Alors comment les choses vont-elles évoluer ? Va t-on, du jour au lendemain, payer plus cher de culture que de loyer (pour au final avoir accès à moins de choix et de contenu) ?

Je n’ai pas la prétention d’être voyant, ni celle d’être économiste… Mais je pense connaître un peu mieux le raisonnement de l’internaute moyen qui télécharge uniquement pour son usage personnel. Parce qu’à la différence de ceux qui pondent des lois liberticides pour protéger un secteur de l’industrie condamné à court terme, je ne suis pas coupé du monde par des relations et / ou un salaire qui frise le ridicule tant il est disproportionné par rapport à la moyenne.

Je veux bien croire que Mme Albanel, M Besson (Luc) ou M Nègre puissent acheter tous les contenus qui les intéressent et cela d’autant plus que la première n’a de goût pour rien et les seconds uniquement pour l’argent… Mais qui, aujourd’hui, pourrait se permettre d’acheter [au tarif qu’on essaye de nous le vendre] ce qu’il télécharge ?

Parce qu’il ne faut pas se leurrer : tout le monde télécharge ! Et ceux qui ne le font pas ont des amis qui le font et qui, gentillement, mettent à disposition.

Et à tous ceux qui pensent que le téléchargement nuit à l’industrie du divertissement je joins une petite photo qui, je pense, illustre tout à fait l’adage selon lequel ceux qui téléchargent sont aussi ceux qui consomment le plus de culture de façon légale !

L'offre légale

Denis Olivennes bientôt coupé d’Internet ?

MAJ : Denis Olivennes a quitté la FNAC le 25 mai 2009. Mais je laisse l’article tel quel pour 2 raisons : d’abord les faits reprochés datent peut-être (surement) d’avant le 25 mai. Et surtout, parce que ce n’est surement pas lui qui met le site à jour de toutes façons ^^

Ce nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant Denis Olivennes est le PDG de la FNAC, grand magasin que l’on ne présente plus ! Accessoirement il est aussi à l’origine, avec d’autres, de la loi que j’adore : Hadopi.

fnac

Et dans la série faîtes ce que je dis, pas ce que je fais il semblerait que la FNAC soit très au point…

J’ai découvert aujourd’hui, via Twitter, un article d’un bloggueur photographe daté du 28 mai dernier, dans lequel il explique avoir retrouvé des photos, prises par lui, sur le site de la FNAC sans qu’aucune demande dans ce sens n’ait été faite.

Petit détail amusant : les photos servent à illustrer l’effet d’un filtre polarisant… qui n’est pas celui utilisé par l’auteur !

[Source]